Courte histoire du cubisme

Courte histoire du cubisme

Entre 1904 et 1917 se développe le cubisme, l’un des courants d’art contemporain les plus importants du 20e siècle. Pablo Picasso, Georges Braque, Fernand Léger, Jean Metzinger et Robert Delaunay ont fait partie de ce mouvement.

De 1907 à 1914, Pablo Picasso et George Braque, en compagnie d’une poignée d’autres artistes dont Robert Delaunay et Fernand Léger, développent le cubisme, l’un des mouvements les plus innovateurs de l’histoire de l’art contemporain.

En 1907, lorsque Guillaume Apollinaire présente George Braque à Pablo Picasso, il ne se rend pas compte qu’il vient d’allumer l’un des plus importants flambeaux de l’histoire de l’art. Les deux peintres, déjà bien établis dans le milieu de l’art parisien de l’époque, se lient immédiatement d’amitié. Picasso montre alors à Braque la toile sur laquelle il travaille : Les Demoiselles d’Avignon. Bien que les experts de l’histoire de l’art ne s’entendent pas tous sur ce point, il semble que cette toile, peinte en 1907, soit la toute première œuvre cubiste. À partir de ce moment, Picasso et George Braque entrent dans une longue période de recherche artistique, dans le but de détailler, dans un espace bidimensionnel, toutes les facettes d’un élément pictural.

La première phase du cubisme, nommée « précubisme » ou cubisme cézanien, est fortement influencée par l’art et les recherches de Paul Cézanne, qui s’intéresse déjà à la représentation de plusieurs perspectives et à l’utilisation de sphères, de cylindres et de cubes pour illustrer un objet. Dès 1910, cependant, Braque et Picasso ont évolué vers un style qui leur est plus personnel, le cubisme analytique. Cette phase intermédiaire du cubisme est la plus hermétique : à force de détailler les différentes facettes d’un objet, celui-ci devient de plus en plus abstrait à l’œil du spectateur. La dernière phase du cubisme est le cubisme synthétique (1912-1914), se veut un retour vers un style de peinture plus facile pour l’œil du spectateur, qui fait usage de techniques de trompe-l’œil, de collages et de mélange des matériaux. La recherche artistique autour du cubisme qui unit depuis des années Picasso et Braque est stoppée nette en 1914, lorsque Braque est appelé au front. Il ne recommencera à peindre qu’en 1917.

L’influence du cubisme sur l’art contemporain est immense : le cubisme abolit la perspective, élément central de la peinture depuis la Renaissance, et ouvre également la voie à l’abstraction.

Outre les pères du cubisme, plusieurs autres artistes ont participé à ériger ce monument de l’art contemporain. Parmi ceux-ci, Robert et Sonia Delaunay, inventeurs du cubisme orphique, une variation du cubisme analytique ; Fernand Léger, père du tubisme ; Henri le Fauconnier, Jean Metzinger et Juan Gris. Bien que surtout présent en peinture, le cubisme a également connu quelques œuvres en 3 dimensions, réalisées par Picasso, Jacques Lipchitz ou Henri Laurens.

L’influence du cubisme sur l’art contemporain est immense : le cubisme abolit la perspective, élément central de la peinture depuis la Renaissance, et ouvre également la voie à l’abstraction. En ce sens, le cubisme a aidé l’émergence, après la Première Guerre mondiale, du Bauhaus, du dadaïsme, du futurisme et du rayonnisme.

  • Partager cet article :
Autres sites Web : Futurisme www.futurisme.net
Dadaïsme www.dadaisme.org
Bauhaus www.contemporain.com


Article par : Juliette Périers-Denis Histoire de l'art
Autres articles à lire
Origines Origines du cubisme

Puisant son inspiration des théories artistiques du peintre impressionniste Paul Cézanne.

Cézanien Cubisme cézanien

Les peintures de l'époque du cubisme cézanien ont été faites entre 1907 et 1910.

Analytique Cubisme analytique

Braque et Picasso, entre 1910 et 1912, illustrent les formes en de multiples facettes.