Cubisme orphique

Cubisme orphique

Le cubisme orphique est une branche du mouvement qui s’approche de l’abstraction, caractérisée par des cercles concentriques et une utilisation plus libre des couleurs.

Entre 1914 et 1920, Robert Delaunay et sa femme s’éloignent quelque peu du cubisme analytique pour créer des œuvres plus lyriques, voire abstraites. Le cubisme orphique, caractérisé par des cercles concentriques et une utilisation plus libre de la couleur, est dynamique, rythmé et intrigant.

Selon le poète Guillaume Apollinaire, le cubisme orphique est le point de rencontre de l’impressionnisme, du pointillisme, du fauvisme et du cubisme. L’orphisme tient par ailleurs son nom d’un poème d’Apollinaire, Orphée, où l’auteur fait l’éloge d’une beauté pure et abstraite qui transcenderait les arts.

L’orphisme apparaît pour la première fois en 1913, au Salon des indépendants. À ce salon participent entre autres Robert et Sonia Delaunay, un couple de peintres associés au cubisme, et les têtes d’affiche de l’orphisme. Parmi les plus importants travaux de Robert Delaunay dans le domaine de l’orphisme, on compte Formes circulaires. Soleil n° 2, une toile qui s’inscrit dans une large série dont les principales pièces appartiennent aujourd’hui au Centre Pompidou de Paris et au MoMA de New-York. Sonia Delaunay, quant à elle, a produit Contrastes simultanés, une série de trois œuvres qui fait partie d’une importante exploration nommée Fenêtres. Grâce à leurs recherches et explorations, les Delaunay ont participé à affirmer la théorie de l’histoire de l’art qui veut que chaque représentation plastique d’un objet produit un sens particulier.

L’orphisme apparaît pour la première fois en 1913, au Salon des indépendants.

Bien que le mouvement orphique évolue à la base du cubisme analytique, il a un penchant beaucoup plus abstrait que l’art de Picasso et Braque. Plutôt que de détailler les objets en multiples facettes, comme le veut le cubisme analytique, le cubisme orphique créé ses propres représentations, se servant de la forme et de la couleur afin de causer des sensations chez le spectateur. La plupart des œuvres du cubisme orphique se servent de cercles concentriques, de différentes couleurs.

Outre les Delaunay, d’autres artistes ayant pris part au cubisme orphique sont František Kupka, Fernand Léger, Francis Picabia et Marcel Duchamp. Le mouvement artistique du synchronisme et le groupe allemande Blaue Reiter se sont également inspirés du cubisme orphique.

  • Partager cet article :
Autres sites Web : Blaue Reiter, groupe d'artistes www.art-expressionnisme.com
Le poitillisme en peinture www.le-pointillisme.com


Article par : Juliette Périers-Denis Histoire de l'art
Autres articles à lire
Jean Metzinger Jean Metzinger, l'artiste productif

Le peintre Jean Metzinger a participé à la gloire de plusieurs mouvements artistiques.

Juan Gris L'authentique Juan Gris

Juan Gris est un cubiste prédominant qui a accompagné ses partenaires dans leurs explorations artistiques.

Fernand Léger Le tubiste Fernand Léger

Les oeuvres exceptionnelles de Fernand Léger se rapprochaient de l’orphisme