Biographie

Biographie de Pablo Picasso

Pablo Picasso (1881-1973) est considéré comme le père du cubisme. Au cours de sa carrière, il a réalisé un nombre incroyable d’œuvres visuelles, autant en sculpture qu’en peinture.

Pablo Picasso (1881-1973) est l’un des artistes les plus importants du 20e siècle. Non seulement a-t-il grandement participé à la fondation et au développement du cubisme, par ses peintures, ses dessins et ses sculptures, mais il a également été proche d’autres mouvements d’art, tel le surréalisme, qu’il a influencé par ses avancées techniques.

Né en Espagne, à Malaga, Picasso grandit dans l’art : son père est conservateur de musée et il enseigne également la peinture. Le petit Pablo, vivement encouragé par son père, peint ses tout premiers tableaux à l’âge de 8 ans. À l’âge de 15 ans, en 1896, il entre à l’École de la Llojta, célèbre école d’art et de design barcelonaise, où enseigne son père ; la même année, on lui loue un atelier afin qu’il puisse y exercer son art. Ses peintures de cette époque, que l’on qualifie de « peintures d’enfance », sont grandement influencées par le modernisme catalan de l’époque. Dès 1900, Picasso acquiert une certaine notoriété, lorsqu’il représente l’Espagne à l’Exposition universelle de Paris avec la peinture Les Derniers moments. En mai 1901, après avoir passé une année difficile en raison du suicide de son grand ami, le peintre Carlos Casagemas, Picasso s’installe à Paris.

Avant de parvenir au cubisme, Picasso passe par plusieurs différents stades. La première de ces périodes, la période bleue, survient à son arrivée à Paris, en 1901. Émotionnellement affaibli par le suicide de Casagemas, Picasso peint à cette époque des toiles empreintes de tristesse et de mélancolie, qui traitent à la fois de désespoir intime et de malaises sociaux, par le biais de personnages mésadaptés pour la société tels des mendiants, des vieillards et des handicapés. La période rose, seconde phase artistique de Picasso, survient en 1905, alors que sa vie regagne en gaieté. Il fait tout d’abord la rencontre de sa première maîtresse, Fernande Olivier, puis du poète Guillaume Apollinaire, ainsi que de Léo et Gertrude Stein, ses premiers mécènes. Durant la période rose, Picasso peint des acrobates, des saltimbanques et des arlequins, et il utilise pour ce faire des couleurs chaudes. Finalement, juste avant de tomber dans la longue exploration qu’est le cubisme, Picasso a une période africaine, où il peint entre autres les fameuses Demoiselles d’Avignon, dont certains traits faciaux sont inspirés de l’art congolais.

L’héritage qu’il a laissé derrière lui, autant en œuvres d’art qu’en archives, a aujourd’hui une valeur estimée de 10 milliards d’euros.

À partir de 1907, les peintures que réalisent Picasso et son ami Georges Braque sont qualifiées de « cubistes ». La longue exploration artistique qu’est le cubisme dure jusqu’en 1914 et est séparée en trois phases, le cubisme cézanien, analytique et synthétique. La relation qu’entretiennent Picasso et Braque est animée à la fois d’un désir de création et d’une compétition artistique. Lorsque Braque est grièvement blessé au combat, en 1914, la recherche artistique cubiste cesse, et pendant la Première Guerre mondiale, Picasso s’éloigne de ce style. Il voyage alors en Europe et peint des toiles beaucoup moins déjantées que durant ses années cubistes, dont Les femmes à la fontaine (1921). Durant ces années, il assiste à la naissance de son premier enfant, Paulo, et s’installe à Fontainebleau avec sa femme, Olga. Entre 1925 et 1936, Picasso se lie brièvement au mouvement surréaliste, où il explore les possibilités de l’art tridimensionnel. En 1937, il peint Guernica, l’un de ses tableaux les plus connus, qui dénonce les horreurs de la guerre. Jusqu’en 1970, Picasso continue à peindre, vivant avec diverses femmes. Il a 4 enfants en tout : Paulo, avec sa première femme Olga, Maya, avec Marie-Thérèse Walter, puis Claude et Paloma, avec Françoise Gilot.

L’influence de Picasso sur l’art contemporain est omniprésente. Non seulement est-il le père du cubisme, mais il a aussi été proche d’autres mouvements majeurs du 20e siècle, dont le surréalisme. Picasso a également travaillé un nombre énorme de matériaux, autant en peinture que tridimensionnels. L’héritage qu’il a laissé derrière lui, autant en œuvres d’art qu’en archives, a aujourd’hui une valeur estimée de 10 milliards d’euros.

  • Partager cet article :
Autres sites Web : L'art surréaliste www.surrealiste.net
Site officiel de Pablo Picasso www.picasso.fr

Article par : Juliette Périers-Denis Histoire de l'art
Autres articles à lire
Robert Delaunay Le Puteaux Robert Delaunay

Robert Delaunay est l’un des artistes cubistes les plus mémorables

Jean Metzinger Jean Metzinger, l'artiste productif

Le peintre Jean Metzinger a participé à la gloire de plusieurs mouvements artistiques.

Juan Gris L'authentique Juan Gris

Juan Gris est un cubiste prédominant qui a accompagné ses partenaires dans leurs explorations artistiques.